Accueil
Nouvelle session de cours d'épigraphie égyptienne en novembre 2013
Copte : apprendre la langue

[Voir tous les sujets du forum]

 
De Laurent Faucheux
2001-05-10
 
Bonjour à tous,

Néophyte en égyptologie, mes lectures actuelles me mènent sur la piste du gnosticisme. Les ouvrages traitant du sujet comportent des citations en grec et en copte - le grec ça va, j'arrive à suivre; mais pour ce qui est du copte... pour moi, c'est du chinois! ;^) D'où ma question : peut-on trouver facilement en France des manuels permettant d'apprendre le copte? En fait il me faudrait surtout connaître l'alphabet, un petit vocabulaire de base le cas échéant et pourquoi pas quelques notions de grammaire... Mais dans mon approche actuelle et sans préjuger de l'avenir, c'est surtout la connaissance de l'alphabet qui me serait utile. Connaissez-vous des ressources - livresques ou sur Internet - qui me permettraient d'apprendre quelques rudiments de langue copte ? Au demeurant, je crois savoir qu'il existe plusieurs dialectes coptes... Sont-ils structurellement assez différents, ou bien au contraire plutôt proches? L'alphabet est-il exactement semblable d'un dialecte à l'autre? Merci d'avance pour vos réponses, A+ !

Retour en haut


De Daniel Brun-Cosme
2001-05-11
 
Bonjour,

J'ai trouvé l'alphabet copte dans un document acrobat, que je joins à ce mail. Je recherche aussi encore des infos sur l'alphabet copte. J'ai acquis chez Jean de Bonnot la Grammaire Egyptienne de Champollion.
Cordialement.

Retour en haut


De Vincent Laisney
2001-05-11
 
Bonjour,

Dans le tableau joint, il manque au moins une lettre, le Hori barré qui à est utilisé en Achminique et a la valeur du Ch allemand. c'est a dire le meme son que le Kay bohairique. Pour apprendre le copte, il y a la grammaire bohairique (l'unique d'ailleurs) de Mallon (en francais), la grammaire sahidique de Till (en allemand), une grammaire des dialectes (tous le dialectes coptes) de Till aussi (en allemand) et tout recemment la grammaire sahidique de Langton (en anglais). Toutes ces grammaire commencent bien sur par l'alphabet et comportent une chrestomatie et un glossaire. Elle sont donc adaptées pour l'étude solitaire. Le copte n'est pas difficile quand on connait l'égytien (si possible le néo-égytien qui est très proche mais écrit de facon tout a fait differente) et la grec (pour les nombreux mots grecs).

Tous ces livres se trouvent neufs ou occasions chez Cybèle à Paris.

Hope it helps.

Retour en haut


De Vincent Laisney
2001-05-12
 
Bonjour,

Dans ma réponse d'hier, je n'ai pas mis les références complètes des grammaires coptes (je ne les avais pas sous la main). Les voilà:

Bentley Layton, A Coptic Grammar. Porta Linguarum Orientalium. Harrassowitz, Wiesbaden 2000

Walter Till, Koptische Grammatik: Sahidischer Dialekt. VEB, Leipzig 1966

Walter Till, Koptische Dialektgrammatik. Beck, München 1931

Alexis Mallon, Grammaire Copte. Imprimerie Catholique, Beyrouth, 4e éd. 1956

On peut trouver Till et Mallon chez les Bouquinistes.

L'imprimerie Catholique de Beyrouth a une représentation (Librairie Orientale, il me semble) à Paris.

Quand à l'alphabet, le Copte ne présente pas de difficulté puisqu'il a emprunté l'alphabet grec. Les lettre supplémentaire sont: le fai pour "f" (le "p + hori" se prononcent comme un "p" + une aspiration) le hori pour le "h" (comme en anglais ou mieux comme le ha arabe (le djim sans le point)) le Schai pour le "ch" (francais) le Djandja pour le "Tch" (certains le prononcent Dj) et le Kjima pour le "kj" (un "k" mouillé, suivi d'un y francais ou d'un j allemand) Avec ca vous pouvez lire le copte facilement. Reconnaitre les mots grecs comme "kai" (=et) ou "polis" (=ville) est aussi très facile. La grammaire est un peu déroutante pour un occidental mais n'est pas difficile tant qu'on ne veut pas entrer dans les détails de la syntaxe mais qu'on se contente d'un vue superficielle, et qu'on ne cherche pas à expliquer les différences entre les 3 futurs les 2 présents, les 2 parfaits etc.

Cordialement.

Retour en haut


De Laurent Faucheux
2001-05-13
 
Merci pour toutes ces infos!

En fait je suis passé hier chez Cybèle où j'ai dû y rester une bonne heure - peut- être même deux, je n'ai pas regardé ma montre ! - pour comparer les deux grammaires coptes (sahidiques l'une et l'autre) qu'ils avaient à disposition : celle, en français de Vergotte, et la plus récemment publiée, celle de Layton, en anglais.

Après beaucoup d'hésitation il m'a finalement semblé que celle de Layton était nettement plus complète, et qu'elle correspondait mieux que la grammaire de Vergotte à ce que je souhaitais, je l'ai donc achetée... 570 francs!!!

Honnêtement je ne pensais pas mettre un tel prix, mais puisque le copte intéresse si peu de monde... Quoi que l'on en pense, il faut bien faire avec les lois du marché! Après une telle dépense je n'allais pas en plus me fendre du prix d'un dictionnaire de copte - exit donc pour le moment celui de Crum, qui paradoxalement n'est pas d'un prix exorbitant : 380 francs "seulement" (déjà assez cher, mais par rapport au prix de la grammaire c'est presque bon marché!)

J'ai déjà commencé une lecture appliquée de ce bel ouvrage. J'ai convenablement assimilé les 6 lettres héritées du démotique qui complètent en sahidique les 24 lettres de l'alphabet grec, appris par d'autres sources l'existence du hori baré et du khaï qui sont utilisés dans d'autres dialectes... l'apprentissage peut commencer!

Bien sûr je suis preneur de tout commentaire ou conseil complémentaire, s'il y a lieu. Et quel que soit le niveau de copte auquel je parviendrai, cela aura au moins le mérite de me faire travailler mon anglais! ;^)

Cordialement.

PS : Quand même, je n'imaginais pas que les ouvrages traitant du copte étaient à ce niveau de prix! La rareté du public concerné suffit-elle vraiment à justifier des tarifs aussi élevés? ...

 

Retour en haut

18/08/2004
© Thotweb, Renaud de Spens 1997-2017